EN
1-833-474-9746 EN

Prendre soin de son corps toute l’année : perspectives d’un physio

Publié dimanche le 20 octobre

Prendre soin de son corps toute l'année : perspectives d'un physio

Une chronique signée Dominic Baillargeon, M.Sc. Pht, FCAMPT, SPC, UASD, Nxt Generation PHYSIO

Lorsque nous sommes actifs, au cours d’une année, nous vivons des périodes lors desquelles nous devons modifier nos habitudes d’entraînement et où nous sommes forcés de s’adapter de toute sorte de façons à la suite de plusieurs facteurs. Personne ne parle des physios, mais eux aussi doivent s’acclimater aux réalités des personnes qu’ils traitent.

Que vous soyez un athlète de haut niveau ou que vous ne vous entraînez pas de façon régulière, un physio doit viser à ce que chacun atteigne son plein potentiel afin que la machine soit bien rodée pour faire la guerre (voici une belle métaphore!). Notre principal défi est de prévenir les blessures tout en tentant d’optimiser la performance sportive ou bien la performance au travail, par exemple. C’est incroyable à quel point l’avancement des connaissances nous permet de jouer 10 coups d’avance et d’anticiper les blessures lorsqu’on se concentre sur l’analyse du mouvement.

La vérité c’est qu’il est d’autant important, sinon plus, de prendre soin de son corps et pas seulement lorsqu’il est blessé. Par exemple, pour un athlète, peu importe le sport, en tant que thérapeute, je considère la période du « off season » comme la plus intéressante. C’est le moment où l’on peut afin commencer à « build »  et non pas à juste « patcher » les blessures qu’ils ont accumulées lors de la saison.

Un rôle multiple
Je considère donc notre rôle en physiothérapie beaucoup plus grand que dans le passé.  À l’école, on m’a dit de ne jamais traiter une articulation qui n’est pas blessée. Pour ma part, c’est comme dire que tu n’as pas besoin de faire de changement d’huile sur ton auto tant que le « check engine » n’est pas allumé. Aujourd’hui, lorsque je prends en charge mes patients,  j’optimise chaque millimètre de son corps pour la performance. Notre « background » au niveau neuro-musculosquelettique nous pousse à analyser la mobilité de chaque articulation, à repérer les asymétries susceptibles de créer des déséquilibres musculaires et à stimuler le système nerveux afin de l’aider à adopter les bons patrons moteurs (séquences d’activation des muscles lors d’un mouvement technique). 

En tant que physio, nous avons de nombreux défis et casse-têtes à résoudre résoudre. Nous sommes, en quelque sorte, un ingénieur et un mécanicien du corps humain. Nous analysons une problématique biomécanique, traitons avec la thérapie manuelle les déficits et optimisons l’efficience du mouvement.

Je n’ai jamais vu personne de parfait (moi le premier), et je crois que chacun d’entre nous devrait bénéficier de ce genre d’analyse pour bouger correctement et pour rester en santé tout au long de nos vies.

 Si vous voulez en savoir plus sur nos services en physiothérapie, consultez notre site Web www.nxtgphysio.com.

Pour plus de conseils liés à l’entraînement, visitez notre page Facebook Nxtgmobili-t.

À bientôt!

Dominic Baillargeon
CEO, physiothérapeute
Nxt Generation PHYSIO

Nouvelle précédente

Étudiants : 7 trucs pour améliorer ta posture

Nouvelle suivante

3 conseils pour une saison de vélo intérieur optimale

Suivez-nous:

Autres nouvelles

Les nouvelles semblables à celle-ci